Feuilletés aux feuilles de violette et d’ortie

1489

250g de feuilles de violette
250g de feuilles d’ortie
1 crémeux de chèvre ou 1/2 buche de chèvre
10 feuilles de brick (VÉRIFIER leur composition : il en existe à la farine de riz SANS GLUTEN)
2 CS d’huile d’olive + pour badigeonner les feuilles de brick
1 gros oignon
50g de graines de tournesol (*) (ou de pignons de pin mais c’est beaucoup plus cher)
1 CC de sel (*)
1 CC de thym sec

(*) : en vente en VRAC à Cruas, détail cliquez ici.
En plus de générer peu de déchets, le GROS avantage du vrac : on achète juste ce qu’il nous faut pour tester un nouvel ingrédient et une nouvelle recette… D’autres idées de recettes par ici.

Cueillette : durée selon la proximité et la densité des violettes et orties. Ramassez directement les feuilles sans les tiges, au soleil, c’est plus fun que d’avoir à trier en cuisine !
Préparation : 45 mn
Cuisson : 25 mn

Hachez finement l’oignon et faites le dorer avec l’huile d’olive.
Lavez soigneusement les feuilles, égouttez les, ajoutez les à l’oignon ainsi que le thym (et/ou du poivre si vous préférez).
Mélangez, couvrez et laissez cuire 8/10mn.
Egouttez et pressez bien pour retirer un maximum de jus.
Ajouter les graines de tournesol, le sel et mélangez.

Préchauffer le four à 180°

Pliez une feuille en 4 dans le sens de la longueur, de façon à obtenir une bande horizontale. Badigeonnez la d’huile d’olive. Déposez à un bout une cuillerée à soupe de la préparation et un morceau de fromage de chèvre. Rabattez les bords en diagonale pour former un feuilleté en triangle type samoussa. Huilez en surface pour que l’ensemble tienne bien. Procédez de la même façon avec le reste de la farce.

Placez les chaussons sur une plaque et enfournez pendant une douzaine de minutes.

Les orties sont à consommer sans modération, crue (en pesto), cuite, seule ou associée à d’autres « épinards ». Dépuratif, astringent. Riche en minéraux, vitamine K, fer, calcium, protéines et tous les acides aminés essentiels. L’ortie est reconstituante et tonique. Utilisée en quantité suffisante, elle est efficace contre la fatigue et l’anémie. On peut la consommer en infusion à volonté.
De plus, c’est une plante courante et très très facile à reconnaitre… surtout si vous la cueillez sans gant !

1ère publication mai 2019