Mauve : une des 7 pectorales

1090

Les 6 autres sont : violette, tussilage, coquelicot, bouillon blanc, guimauve et pied de chat.
Nous trouvons les 5 premières par ici, je ne connais pas les 2 autres. Si quelqu’un connait guimauve ou pied de chat, vers St Martin/Lavezon ou Meysse, ça m’intéresse…

Pour le bouillon blanc (molène), il faut filtrer la tisane car il contient de petits poils qui peuvent irriter la gorge, comme les cynorrhodons. Généralement on en trouve en juin ou juillet, mais il n’est pas très courant par ici.

En plus d’être expectorantes et adoucissante, les fleurs de mauves sont bonnes, douces, « grasses ». Elles peuvent être utilisées pour colorer en bleu.

Les feuilles se cuisent en « épinard », bon en quiche, tarte, pâté végétal. Mucilage : pour épaissir un peu une sauce ou une soupe, pas pour les gelées. Elles ont un effet légèrement laxatif. Décongestionnante, draine les toxines en cataplasme.

La racine favorise la poussée des dents chez l’enfant.

1ère publication juin 2020