Semis de tomates dans des bouteilles

999

Vu la hauteur des bouteilles, nous n’aurons pas besoin de transvaser les plants dans des godets plus grands.
Il suffit d’ajouter un peu de terre, au fur et à mesure que les tomates poussent. Ainsi les tomates feront des racines sur la tige qui aura été enterrée. Avoir des racines sur une longueur plus importante permettra d’avoir des racines plus profondes, et des plants plus résistants. Lorsqu’on les plantera en pleine terre, il sera possible de moins les arroser.

Faites vos semis comme d’habitude, mais dans une bouteille (dont vous aurez bien sur percé le fond).
Si vous ne voulez pas utiliser de terreau acheté (c’est mon cas, car je ne veux pas acheter le sac plastique qui va avec ! ), il vaut mieux préparer votre propre terreau à l’AVANCE. Choisir une terre très riche en humus (en sous bois si vous n’en avez pas au jardin) et la tamiser finement.
Mettre le terreau dans un récipient, en plein soleil, l’arroser et le recouvrir d’une cloche transparente (à moins que vous n’ayez une serre). J’utilise de grosses bouteilles d’eau, ou de pétrole de chauffage. J’en ai récupéré par des amis, et aussi à coté de conteneur de tri de plastique ! Ainsi, on réalise ce qu’on appelle un « faux semis« . Les herbes d’adventices vont germer, il suffit de les arracher, en en profitant pour vérifier que le terreau est bien humide.
Il est aussi possible de stériliser son terreau humide au four. Il faut qu’il atteigne 180° pendant au moins 30mn, dans une cocotte avec son couvercle. Un bon terreau dégage juste une légère odeur de sous-bois, ce qui permet d’en stériliser pendant qu’on cuit autre chose au four (testez toutefois votre terreau seul la première fois). Ainsi on ne gaspille pas d’énergie, on optimise l’utilisation du four. Cela permet d’avoir rapidement un terreau qui ne contient plus de graines d’adventices, si l’on n’a pas anticipé un faux semis. Au printemps 2022, j’ai également utilisé mon tube solaire : j’avais réservé 4 bocaux à cet usage.
Mais j’ai une préférence pour le faux semis, car on stérilise tout le vivant en même temps que les graines…

Faites vos semis dans vos bouteilles percées, mettez les dans un coin chaud de la maison (ne pas hésiter à les mettre au-dessus d’un radiateur, ou sur un plancher chauffant).
Surveillez les.
Dès que les tomates ont commencé à sortir, il leur faut absolument du soleil. Mettez les alors au bord d’une fenêtre, si possible plein sud. Chez moi, à l’est, ça marche bien.
N’oubliez pas de les arroser régulièrement, de préférence en mettant de l’eau dans le bac sous les bouteilles. Ce bac est indispensable, vu que le fond des bouteilles est percé.

ça sort, il y a juste une fond de terreau
Sauf dans une bouteille, j’ai déjà ajouté de la terre

Renforcer les plants avant plantation :
Une ou 2 semaines avant de les mettre en pleine terre, il sera temps de mettre les jeunes plants au soleil en journée, et dans un garage (13° minimum) la nuit. Ainsi les plants se renforceront, avant de les planter et qu’ils passent alors nuits et jours dehors.
Si vos achetez vos plants en jardinerie, vous pouvez faire cette étape. Surtout si vous les achetez un peu tôt en saison quand les nuits sont encore fraiches.

Photo ci-dessus mes essais de 2021. Semés dès le 8 février, c’est trop tôt sauf si vous avez une serre ! En 2022, j’ai semé plus tard.

Lorsque ce sera le moment de les planter, vous pourrez aller voir par là : https://www.tissetatoile07.com/planter-les-tomates-couchees/