Brioche au mélilot, végane, ou pas !

787

Une délicieuse brioche au goût fleur d’oranger et vanille, sans œufs sans beurre et… sans fleur d’oranger ni vanille ! Cette première recette, végétarienne, est donc sans cholestérol.
500 de farine blanche ou bise (T80) (*)
150g d’eau tiède
100g d’huile de pépin de raisin (celle qui rappelle le plus le gout du beurre), ou d’olive (*) ou autre
100 g de sirop d’agave (ou sirop de sucre de canne)
20g de levure boulangère fraiche, ou 1 sachet de levure boulangère
1 cuillère à café bien pleine de mélilot (il vous faudra en cueillir en mai, à défaut mettez de la vanille 😉
1 cuillère à café rase de sel (*)
Mélanger la levure l’eau tiède et le sucre. ATTENTION : si levure déshydratée, bien suivre les préconisations du sachet, parfois il faut l’ajouter directement à la farine, pas à l’eau tiède.
Ajouter tous les ingrédients, bien pétrir, ajouter un peu de farine si la pâte colle trop aux doigts.
Laisser reposer de 1h30 à 3h (surveiller c’est fonction de la température de la pièce).
Donner à la pâte la forme choisie, tresse ou boule sur la plaque du four huilée, ou mettre dans un moule huilé.
Laisser reposer la pâte 20 à 45 mn : elle doit avoir doublée de volume. Décorer avec du sucre.
Préchauffer le four à 210° (th 7/8).
Cuire 10mn à 210°, puis 30mn à 170°.
Vérifier la cuisson avec un couteau, prolonger à 170° si nécessaire.

(*) en vente en vrac à Cruas, ou à Montélimar, détail cliquez ici.
En plus de générer peu de déchets, le GROS avantage du vrac : on achète juste ce qu’il nous faut pour tester de nouveaux ingrédients et une nouvelle recette…

Sous la photo du mélilot, la version NON végétarienne.

Petites mains au travail, pour égrener le mélilot cueilli en mai dans le lit de Lavezon

500 de farine blanche ou bise (T80) (*)
100g de lait (*) tiède
100g de beurre (*) en pommade (sorti au moins 1H avant, ou le mettre coupé en petits bouts dans le lait tiède)
1 oeuf (*) moyen (environ 50g, d’où la diminution du liquide par rapport à la variante végane.
100 g de sirop d’agave (ou sirop de sucre de canne)
20g de levure boulangère fraiche, ou 1 sachet de levure boulangère
1 cuillère à café bien pleine de mélilot (il vous faudra en cueillir en mai, à défaut mettez de la vanille 😉
1 cuillère à café rase de sel (*)
Mélanger la levure le lait tiède et le sucre. ATTENTION : si levure déshydratée, bien suivre les préconisations du sachet, parfois il faut l’ajouter directement à la farine, pas à l’eau tiède.
Ajouter le beurre, remuer.
Ajouter tous les ingrédients, bien pétrir, ajouter un peu de farine si la pâte colle trop aux doigts.
Laisser reposer de 1h30 à 3h (surveiller c’est fonction de la température de la pièce).
Donner à la pâte la forme choisie, tresse ou boule sur la plaque du four huilée, ou mettre dans un moule huilé.
Laisser reposer la pâte 20 à 45 mn : elle doit avoir doublée de volume. Décorer avec du sucre.
Préchauffer le four à 210° (th 7/8).
Cuire 10mn à 210°, puis 30mn à 170°.
Vérifier la cuisson avec un couteau, prolonger si nécessaire la cuisson à 170°.

Selon le contenu de vos placards, faites une variante « entre » ces 2 recettes : vous ne serez jamais déçu 😉
Perso je la fais souvent à l’huile d’olive bio (*). Et quand j’ai peu d’oeuf, je n’en mets pas : difficile de faire la différence.