Quiche aux herbes

922

En fait il s’agit d’une quiche sans pâte. C’est celle que je fais le plus souvent…. Par flemme de faire la pâte et comme je ne veux pas en acheter de toute prête sous plastique ! ! Y a pas le petit croquant de la pâte, mais c’est tout aussi bon.

Version SANS GLUTEN :
Faites votre pâte avec de la farine de sarrasin.
Le sarrasin n’est pas une céréale, il est donc sans gluten. De fait, il n’est pas panifiable. Il n’est pas utilisé, ou difficilement, pour le pain, les brioches, les cakes et autres pâtes levées.
Il convient pour les pâtes à tartes, les sablés, les cookies.

200g d’ortie, ou autres « épinards sauvage », silène, chénopode, amarante, par exemple.
Si tussilage le blanchir avant, ou le cuire à la vapeur. Idem pour les feuilles de bourrache, mais ne les utilisez qu’occasionnellement, surtout si problème hépatique. Ne psychotez pas… c’est pareil avec l’oseille du jardin 😉 qui est même carrément à éviter si problème de foie.
200g de crème (végétal ou pas) (*)
100g de lait (végétal ou pas !), bien mixer. (*)
Puis ajouter
4 œufs moyens (*)
100g de farine (*).
100g de fromage de chèvre sec et mixé (ou 100g de râpé de votre choix) (*)
1cc de thym
1cc de fleurs de marjolaine + 1 pour la déco dessus
sel (*), bien mélanger.

Faire préchauffer le four à 200°
Beurrer, ou huiler un plat à tarte, verser la préparation.
Si vous le souhaitez ajouter des lardons ou des bouts de fromage crémeux.
Décorez avec des fleurs de marjolaine (août est le mois idéal pour en récolter)

Cuire 30mn à 200°.

(*) : en vente en vrac à Cruas, détail cliquez ici. Et aussi chez Maddie à Montélimar.
En plus de générer peu de déchets, le GROS avantage du vrac : on achète juste ce qu’il nous faut pour tester un nouvel ingrédient et une nouvelle recette… D’autres idées de recettes par ici.

Comme vous le devinez sur la photo ci-dessus, prise avant cuisson, il s’agit là d’une herbe crue et juste ciselée en petits morceaux : feuilles d’amarante. Pour la déco, j’ai fini les fleurs de marjolaine que j’avais sous la main, et j’ai complété avec des graines que je mets souvent dans mes pains.
Je rajoute parfois à la pâte elle-même des graines de tournesol (*) ou de courge (*) : j’aime bien retrouver leur croquant dans la quiche.

Les feuilles d’amarantes, avant lavage, essorage, et de les ciseler avec une paire de ciseaux.
Elles sont aussi délicieuses, juste cuites dans de la crème, avec seulement une pincée de sel.

En hiver, lorsque je n’ai pas d’herbe sauvage, je fais cette quiche avec 200g de carottes râpées. Je les incorpore crues à la pâte.

Première publication aout 2021